Les passerelles jeunes

Un vrai projet d’éducation au cinéma
et au monde des océans

Le Festival de films Pêcheurs du monde s’est donné deux objectifs principaux : éduquer au cinéma et sensibiliser au monde des marins pêcheurs et de la mer. Il porte une attention toute particulière aux jeunes, avec une programmation dédiée.

Par des actions dans les écoles, par l’ouverture de séances de projections aux lycéens, le Festival apporte sa contribution au développement de la culture cinématographique et contribue à transmettre la passion du cinéma.

Par la découverte de la pêche et des communautés littorales qui en vivent, les élèves sont amenés à mieux appréhender le rôle des hommes dans l’exploitation des ressources maritimes, la place de la mer pour l’alimentation des populations, les enjeux géopolitiques autour des océans, l’urgence de la défense de la biodiversité, la nécessité d’un aménagement adapté des littoraux.

Pour l’édition 2024, le Festival a à nouveau tissé des liens avec plusieurs acteurs du Pays de Lorient afin de mettre en place de multiples actions.

Programmation à découvrir prochainement.

Prix des Collégiens

la 4e Émeraude du collège Jean Lurçat (Lanester) a été désignée jury de cette édition 2024. Accompagnée par l’association J’ai vu un Documentaire, dans le cadre d’un atelier d’éducation à l’image, elle a attribué ce Prix au réalisateur Sébastien Thiébot pour son film Wallis et Futuna, aux frontières de la mer.
Pour la première fois, face à des avis très partagés, le jury des collégiens a décerné une Mention spéciale au réalisateur Nicolas Van Ingen pour son film Razzia su l’Atlantique.

https://jaivuundocumentaire.fr

Atelier Studio cinéma

Durant un après-midi, sous la houlette de Lucie Hardoin, chef opératrice du son, une douzaine d’enfants du quartier de Kervénanec s’initie aux techniques du doublage et du bruitage.

https://sonbinaural.com

Jury jeune

Entre 6 et 8 lycéens et étudiants, issus de cursus général, de filière maritime ou cinéma, constituent le Jury jeune du Festival. Encadré pour cette édition par Marion Jhöaner, jeune réalisatrice primée au Festival de films Pêcheurs du monde 2019, ils sont chargés de décerner leur Palmarès, parallèlement au Jury professionnel. L’occasion de découvrir parfois des choix plus audacieux, plus militants… ou parfois en accord avec le Jury professionnel !

Ateliers artistiques à Larmor-Plage et Riantec

Océan de papier, superpositions et collages
Rendez-vous à Larmor-Plage pour les enfants, à partir de 7 ans, pour une initiation aux arts plastiques (formes, ombres et lumières, volume, couleur, matière…) à travers la thématique de l’océan.

Création d’une fresque marine
Sous la houlette de Liz Hascoët, des élèves des écoles de Riantec, et des résidents de l’hôpital de Kerdurand, se lance dans la réalisation d’une fresque marine.Collecte de mots et d’objets autour de l’environnement lié à la Petite Mer, recueil de souvenirs autour de la pêche et de l’histoire locale liée à la Petite Mer (palourde, coquille, langouste, etc.), dessins en noir et blanc, broderie seront les différentes étapes de cette création artistique collective.
La fresque sera exposée en même temps que l’exposition de Liz Hascoët. Les visiteurs sont invités à enrichir cette création.

Rencontre avec le milieu de la pêche

Pour les étudiants de l’Université Bretagne Sud : visite du port de pêche, projections, rencontres avec des professionnels organisées en partenariat avec la Maison de la Mer, le Collectif Pêche et Développement et l’Université Bretagne Sud.

https://www.maisondelamer.org

Projections et échanges dans les collèges

Hennebont, Riantec, Quiberon, … Chaque année, l’équipe du Festival part à la rencontre des collégiens pour des projections et des rencontres sur les mers du monde.

Projections et échanges dans les collèges

Séance spéciale réservée aux élèves des écoles élémentaires de Riantec, avec au programme le film d’animation de Tomm Moore, Le chant de la mer.

Concours photos

Pour les étudiants de l’Université Bretagne Sud : durant plusieurs mois, les étudiants de l’université ont été invités à partager leurs regards sur le thème Voyage entre terre et mer.

Création du visuel de l’affiche

par Anna Zaletaeva étudiante de l’École européenne supérieure d’art de Bretagne- site de Lorient, en 3e année Design Option Communication.

« Ma passion pour la Bretagne m’emmène à l’exploration des univers maritime et halieutique qui font partie d’une histoire régionale époustouflante. L’énergie débordante de la mer et l’abondance du monde sous-marin inspirent mes productions graphiques et interrogent les rapports entre l’image, le texte et la mer » Anna Zaletaeva

 

JOURNÉES PÊCHEURS D’AVENIR
Mercredi 20 et jeudi 21 mars

En 2023, le Festival a initié une rencontre exceptionnelle dédiée aux élèves des lycées maritimes bretons. Encouragé par la réaction des participants de ce premier rendez-vous, cette initiative se développe et devient Les Journées Pêcheurs d’avenir : deux journées de projections, de rencontres, d’échanges et de découvertes d’équipements professionnels lorientais pour les élèves en formation maritime.

Au programme de ces journées pêcheurs d’avenir

ESCALE ITECHMER
Mercredi 20 mars- 9h30-13h30 – Parc des expositions, Lanester

Forum des jeunes et de la mer  pour une nouvelle approche des métiers de la pêche.

En collaboration avec Ie Salon Itechmer, l’équipe du Festival invite les jeunes des lycées à s’exprimer sur leur vision de l’avenir des métiers de pêcheurs et de la mer .et à interroger leurs aînés sur les métiers de la mer.
Cette rencontre s’effectue avec le soutien du Salon Itechmer/ Parc des expositions et le Crédit Maritime Banque Populaire Grand Ouest.

PROJECTIONS- RENCONTRES Salle Ricœur
Vocation première du Festival, ces séances de projections et de rencontres sont des opportunités pour ces jeunes des lycées maritimes de découvrir le monde de la mer à travers le regard des cinéastes.

LES RENDEZ-VOUS DES PARTENAIRES
A cette occasion, l’Espace des Sciences/Maison de la mer, Lorient Port Center et le lycée maritime d’Etel, partenaires du Festival, se mobilisent pour offrir l’occasion aux jeunes de découvrir les infrastructures portuaires de Lorient et de partir à la rencontre de professionnels.

Pêcheurs d’avenir pour alimenter les populations et sauver les océans

Penser l’avenir du monde des pêcheurs demande de se tourner vers les jeunes pour connaître leur point de vue déterminant pour répondre aux enjeux liés aux effets du changement climatique, aux besoins alimentaires et à l’équilibre de la biodiversité.

Attention aux images passéistes car ces métiers de la mer sont en pleine mutation. Sait-on que sur nos côtes les pêcheurs gèrent de plus en plus les ressources halieutiques en lien avec des scientifiques ? Sait-on que les résultats sont encourageants pour la biomasse en Atlantique nord ? Est-on informé qu’ailleurs le pillage colonial des ressources sur les côtes d’Afrique, d’Asie ou d’Amérique du Sud privent d’emploi et de nourriture les populations du littoral de ces régions du monde ? Importer de ces pays du poisson pour s’alimenter ou pire pour développer des fermes industrielles d’élevage de poisson comme le saumon n’est-il un non-sens?

Mettre à la casse des flottes de pêche pour sauver les océans n’est-il pas un leurre quand on sait combien ce sont les pollutions provenant des activités terrestres qui sont destructrices de la biodiversité : plastiques, nitrates, métaux, eaux usées, marées noires… En rendant le phytoplancton toxique, elles détruisent les nutriments pour la faune marine, contribuant pour l’essentiel au recul des ressources halieutiques?

Veut-on promouvoir des métiers qui portent en elles un avenir pour les populations comme pour la nature si on en définit correctement les contours ? Veut-on continuer de soutenir le secteur des pêches qui dynamise les littoraux et est un élément identitaire de nos côtes ? Sur toutes ces questions lançons le débat avec les jeunes, recueillons leurs idées, leurs propositions. De la confrontation des jeunes avec les professionnels vont émerger les bases nouvelles pour les pêcheurs d’avenir.

Jacques Chérel